Mon avis général sur la cafetière U de Nespresso

Mon avis général sur la cafetière U de Nespresso

J’ai enfin pu tester la Nespresso U qu’il faudra prononcer « you » au passage. Ce modèle a bénéficié dès sa sortie de la notoriété de la marque et s’est positionné sur le marché comme une bête de compétition. Il propose entre autres un nouveau design, des boutons tactiles et est éco responsable avec des matériaux recyclés.

Parlons design…

Son design à part la première chose que j’ai remarquée chez le Nespresso U. Sa petite taille m’a plu, d’autant plus qu’il permet de préparer trois types de café : un ristretto, un expresso et un lungo. À sa sortie, la marque a prétendu que ce sera une cafetière modulable et je pense que le pari est bien tenu. Tous les éléments, ou presque, peuvent être placés autrement, du câble au réservoir d’eau. Même, le repose tasse qui se place généralement devant peut être mis sur le côté puisqu’il est aimanté. Nespresso a aussi fait un effort sur la finition qui est absolument magnifique.

Le côté pratique du Nespresso U

nespresso U utilisation

La grande modularité du Nespresso U influe beaucoup sur sa facilité d’emploi. J’ai pu par exemple lui trouver un petit coin sympa dans ma cuisine et il ne prend pas trop de place. Pour interagir avec la machine, Nespresso a prévu trois boutons tactiles et éclairés. Chacune des touches correspond à une longueur de tasse précise : un café long (115 ml), un expresso (40 ml) et un ristretto (25 ml, à voir plus en détails ici). Il faut noter que les touches réservent d’autres fonctions une fois combinées. J’ai moyennement aimé le réservoir du Nespresso U qui en plus d’être non gradué est d’une faible contenance (0,8 litre). Par contre, le remplir ne prend que quelques secondes. L’absence d’un détecteur de tasse se ressent à l’utilisation, même si pour actionner le tout, il suffit de rabaisser le clapet. Un mot sur la rapidité du Nespresso U, il se préchauffe en 27 secondes, j’ai vérifié, et environ 40 secondes pour préparer un café long.

Entretien et économie d’énergie

Le Nespresso U est très facile d’entretien. Même sans la notice, il se démonte en quelques minutes. Son nettoyage ne nécessite aucun produit spécial. Du vinaigre ferait très bien l’affaire pour un détartrage classique. Par ailleurs, Nespresso a tenu à ce que cette machine soit économique. Il ne prend que 1075 W en préchauffage lorsque d’autres modèles en réclament le double. En mode veille, la consommation en électricité est quasi nulle (0,4 W), une chose très appréciable. Et si vous vous demandez si la machine fait du bruit, je dirai que oui, mais aussi pas fort que la Citiz.